Attention, votre navigateur n'est pas à jour! Merci de télécharger la dernière version pour profiter d'une navigation optimale sur ce site.
ACOCRA
BP 40251
16007 ANGOULÊME cedex
FRANCE
Tel. : +33 (0) 545 949 567

70 ans d'histoire ...


La première course du Circuit des Remparts en 1939
Un film de Marcel Picard
© propriété de Mme Claudine Brau-Biget

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

14a_1ERaffiche.jpg
1939
Parmi les dix inscrits de la première édition du Circuit des Remparts, figurent les grands noms du moment : Jean-Pierre WIMILLE, Roger LOYER, Maurice TRINTIGNANT et Raymond SOMMER qui triomphe au volant d’une Alfa Roméo.
La deuxième édition n’aura pas lieu avant huit ans, en raison de la seconde guerre mondiale.

1947
Deux constructeurs participent en personne, cette année là, au volant de leur création : Amédée GORDINI, dit « le Sorcier », pilote une Simca Gordini tandis que René BONNET est aux commandes de sa D.B dont la motorisation est empruntée à la Citroën Traction-Avant.
C’est cependant un autre génie de la mécanique qui remporte la victoire, Eugène MARTIN qui a transformé et affûté sa Frazer Nash.

15a_livrejaune.jpg
1949
Ferrari fait son apparition. Cette jeune marque italienne, révélée à peine deux années plus tôt, a déjà la réputation de gagneuse, surtout après sa victoire au Grand Prix de l’A.C.F. de Reims, l’an passé. Deux voitures de la marque ont fait le déplacement, une 166 Inter et une 166 F2, aux mains de DUDLEY-FOLLAND et du Comte STERZI. C’est toutefois Maurice TRINTIGNANT, sur Simca Gordini, qui aura raison de la Ferrari du Comte STERZI qui abandonnerera à 300 mètres de l’arrivée, moteur cassé. Robert MANZON, également sur Simca Gordini, prend la deuxième place.

1950
FIANGIO a commencé sa fulgurante ascension, il remporte une victoire incontestée avec sa Maserati 4 CLT. Son compatriote et ami GONZALES prendra la troisième place, tandis que SIMON viendra s’intercaler à la seconde place avec sa Simca Gordini.

16a_dessin.jpg
1951
18 coureurs prennent le départ sur des Formules 2 de 7 marques différentes, pour 2 manches éliminatoires de 40 tours et une finale de 80 tours.FISHER et sa FERRARI F2, sera le premier à passer la ligne, reléguant loin derrière les Simca Gordini de MANZON, SIMON et TRINTIGNANT. C’est MACKLIN sur H.W.M. qui prendra la seconde place, devançant AUNAUD sur la surprenante D.B Panhard, qui, malgré une cylindrée bien inférieure et sous une pluie battante, a réussie à surclasser des voitures bien plus puissantes.

1955
Peut-être que parce que AUNAUD avait, quatre ans plus tôt, montré qu’on pouvait faire jeu égal avec les F2, ce sont deux courses qui sont proposées, l’une de Monomills et l’autre de Barquettes Sports Spéciales dont la motorisation est pour la plupart Panhard ou Renault. SAVARY gagne la première course et CARLUS la seconde.
1955 sera la dernière année où l’on verra de véritables courses automobiles sur le Circuit.

1978
Le Circuit des Remparts renaît de ses cendres, parrainé par Juan Manuel FANGIO en personne.


1983
Le Circuit est de nouveau homologué et, depuis cette date, il est le rendez-vous incontournable de tous les passionnés de sport automobile historique.


2008/2009
Les années anniversaires : 70 ans d’éxistence du Circuit des Remparts, 30 ans de passion retrouvée grâce à l’ACOCRA.



  • BRM
  • Bernard Moreau
  • Assurance Collection Chaussat
  • Stand 21
  • Cristaline
  • Trois Quart
  • Mozaïk Audiovisuel
  • Litha Espresso
  • Parot Automotive
  • Groupe Pigeon
  • Garage Moralès
  • Les Opticiens Mutualistes
  • L'audition Mutualiste
  • Classic Grand Touring
  • Ville d'Angoulême
  • Conseil Général de la Charente
  • Grand Angoulême
  • IRP Auto
  • CCI Angoulême
  • Espace Carat
  • Préfecture (sécurité routière)
  • FFSA
  • Nostalgie
  • Classic sports car
  • Echappement Classic
  • l'Autodromme Editions
  • La vie de l'Auto